Avatar du membre
sergio
Messages : 1032
Enregistré le : sam. août 12, 2006 7:48 pm

Informations sur la LMC

jeu. déc. 23, 2010 12:00 pm

Après la TE, la MV et la SM, la leucémie myéloïde chronique est la quatrième des myéloproliférations. Découverte depuis plusieurs décennies, portant ce nom emblématique aux yeux du public de « leucémie », elle a un statut à part.

Signaux annonciateurs :

Différents malaises peuvent inciter à un contrôle sanguin par numération. L’hyperplaquettose ou l’asthénie inexpliquée sont les signes les plus fréquents.

Diagnostic :

Une hyperleucocytose, associée ou non à une hyperplaquettose déclenche la recherche d’un transcrit bcr-abl, signant la présence d’un gène résultant de la translocation 9-22. On parle alors de chromosome Philadelphie.

Evolution de la maladie :

La maladie demeure en phase chronique souvent pendant toute la vie du malade, en tout cas pendant de longues années. La progression rapide des blastes dans le sang ( le blaste est un leucoblaste immature) est le signe d’avancée vers la phase aiguë.

Traitements :

a) L’allogreffe :
Solution radicale puisqu’elle promet une guérison totale, elle est plutôt en régression pour des raisons diverses : difficulté à trouver des greffons compatibles, problèmes de rejet, lourdeur des procédures.

b) Traitements chimiques :
Le produit de base est le l’imatinib, produit par Novartis suisse. Il est vendu sous le nom de Glivec en Europe, ailleurs sous le nom de Gleevec. Il apporte une vraie amélioration chez les trois quarts des malades en réduisant la myéloprolifération leucocytaire. Le suivi en cours des effets secondaires à long terme nous incite à la prudence.
Le Nilotinib, vendu par Novartis sous le nom de Tasigna est utilisé en seconde intention lorsque le Glivec n’apporte pas d’amélioration ou lorsqu’il est mal supporté.
Le dasatinib vendu par Bristol-Myers Squibb sous le nom de Sprycel est également utilisé en seconde intention.

c) L’interféron ? :
Il peut être prescrit en cas de désir de grossesse, le Glivec étant arrêté en application du principe de précaution :

d) D’autres traitements sont expérimentés un peu partout dans le monde. Les essais thérapeutiques en cours peuvent déboucher sur de nouveaux traitements.

Ou se faire soigner :

En France, un groupe d’hématologues spécialisés s’est constitué en association sous le nom de filmc. L’adresse du site web : http://www.lmc-cml.org. Vous y trouverez, dans la rubrique « contacts » la liste des hématologues de cette association.

Forum de ALTE :

Vous pouvez vous exprimer et débattre avec d’autres malades sur le forum de ALTE qui vous est réservé.

Par Serge,
Le 14/12/2010
Je suis le président de ALTE-ASSO.
n'hésitez pas à me questionner par mail, par message privé ou par téléphone au 0981377212

Retourner vers « Leucémie Myéloïde Chronique »

Connexion  •  S’enregistrer