Avatar du membre
sergio
Messages : 1011
Enregistré le : sam. août 12, 2006 7:48 pm

MDS/LAM preès chimio pour cancer solide

jeu. avr. 18, 2019 4:26 pm

Il est intéressant de savoir qu'une myélodysplasie ou une LAM peuvent survenir après une chimiothérapie de cancer solide. Dans l'enquête ci-dessous il s'agissait en particulier de cancers du sein.
Les MDS/LAM secondaires à un traitement (tMDS/AML) sont une complication rare et la plupart du temps fatale de la chimiothérapie anti-cancéreuse. Certains agents alkylants (le melphalan par exemple), les platines, les inhibiteurs de topo-isomérase II (VP16), font courir un risque multiplié par 5 de développer un tMDS/LAM, alors que d’autres alkylants comme l’endoxan ou les fluoropyrimidines (5-FU) ne semblent pas augmenter ce risque.
1619 cas de tMDS/AML ont été identifiés, d’âge moyen 64,3 ans (SD : 12,2 ans) avec près de 71% de femmes. Pour 22 tumeurs sur 23 traitées, il existe un surrisque significatif de tMDS/AML, sauf pour le cancer du côlon.
Par rapport aux données épidémiologiques connues jusqu’à présent, cet article montre la quasi généralisation d’un surrisque de tMDS/AML après chimiothérapie dans la plupart des localisations tumorales.
Je suis le président de ALTE-ASSO.
n'hésitez pas à me questionner par mail, par message privé ou par téléphone au 0981377212

Retourner vers « Leucemies aiguës myéloïde »

Connexion  •  S’enregistrer